C’est aux alentours du mois d’août prochain que l’on légalisera le cannabis au Canada. Le métro deviendra alors la meilleure façon de trouver les points de vente SQDC pour les Montréalais. Lundi dernier, nous avons appris que la Société québécoise du cannabis aura pignon sur rue aux quatre stations de métro suivantes : Berri-UQAM, Radisson, Jean-Talon et Lionel-Groulx. Cependant, on ne connait pas encore l’emplacement exact des succursales. En effet, la SQDC est actuellement à la recherche de locaux à proximité de ces quatre emplacements.

Robert Beaudry est le responsable du développement économique au comité exécutif de la Ville de Montréal. Il mentionne que ces endroits sont déjà bien connus par les amateurs de cannabis pour y trouver des revendeurs. Il est d’ailleurs possible que des points de vente SQDC soient ajoutées par la suite. Rappelons qu’initialement, il n’y en a qu’une quinzaine de prévue pour l’ensemble de la province. Ce nombre pourrait augmenter jusqu’à 150 ou 200 après trois ans.

Points de vente additionnels

Dans le même ordre d’idées, la SQDC considère également l’ouverture d’une vingtaine de points de vente additionnels. Ces derniers se situeraient dans des centres commerciaux afin de satisfaire à la demande des consommateurs. Cette mesure serait d’ailleurs en vigueur dès le premier jour de la légalisation du cannabis. Les propriétaires de ces immeubles devront cependant étudier la proposition du gouvernement avant d’accepter l’implantation de ces points de service additionnels. Afin de pouvoir vous procurer du cannabis légalement à l’un de ces points de service, vous devrez être âgé d’au moins 18 ans.

Source : Radio-Canada