Si vous croyez avoir tout vu dans le monde du golf, détrompez-vous! Un club canadien fait présentement peau neuve afin d’offrir à ses membres une expérience centrée sur la marijuana. Si vous désirez y jouer une partie, il faudra ajouter à votre sac une pochette dédiée au cannabis. Selon les nouveaux propriétaires de l’endroit, il s’agit de la façon optimale d’apprécier ce sport! 

Une expérience centrée sur le plaisir

Lorsque Gordon Weiske a fait l’acquisition du Lombard Glen Golf and Country Club il y a quelques mois, il prévoyait déjà offrir une expérience unique aux joueurs. Désormais appelé le Rolling Greens Golf Club, ce nouveau club ouvrira ses portes le 20 avril prochain. Soit lors de la journée internationale du cannabis!

Le propriétaire explique que les joueurs pourront évidemment consommer du cannabis pendant leur parcours. Par contre, ils pourront aussi s’adonner à des activités uniques comme le golf de nuit, ou encore le golf frisbee. Si ce terme vous intrigue, imaginez jouer au golf, mais sans bâtons et sans balles. Il suffit plutôt d’atteindre le trou avec un simple frisbee. Pendant une telle activité, il est probablement plus sage de demeurer alerte si les joueurs viennent de fumer quelques joints, le sens de la coordination étant diminué par le THC! Bref, Gordon Weiske promet déjà aux joueurs une expérience tout à fait divertissante.

Déjà une renommée internationale

Un mois avant son ouverture, le Rolling Greens Golf Club bénéficie déjà d’une renommée internationale. Bob Weeks, un expert reconnu dans le monde du golf, a décidé de couvrir la nouvelle. Il n’en fallait pas plus pour des des journalistes du monde entier contactent Gordon Weiske. De l’Allemagne au Japon, tous veulent aller jouer quelques rondes à ce club unique.

Cet engouement risque de fortement bénéficier aux habitants de la région de Smith Falls, en Ontario. Cette région comporte moins de 10 000 habitants, et la principale activité économique locale est le tourisme. Selon les dernières prévisions, 250 000 visiteurs étrangers se rendent annuellement dans cette région. Weiske se dit d’ailleurs convaincu que son club de golf incitera les touristes à y demeurer quelques jours de plus.

Sources :

MarketWatch.com

Eurekalert.org