La très grande popularité du cannabidiol (CBD) vient avec son lot de problèmes. Comme des individus peu scrupuleux sont prêts à tout pour s’enrichir, certains vendent de l’huile de CBD de très basse qualité, voire même contaminée par divers produits chimiques nocifs. Afin de contrer ce problème, un producteur de cannabis s’est associé avec un partenaire de Vancouver pour assurer la qualité du CBD vendu.  La compagnie canadienne mettra à profit la technologie des blockchains afin de fournir de l’huile de qualité aux consommateurs.

Une utilisation créative des blockchains

Les chaînes de blocs, mieux connues sous le nom de blockchains, permettent de traiter un grand nombre d’informations de manière publique. Cette technologie est utilisée quotidiennement par les utilisateurs de cryptomonnaie. Elle permet notamment de documenter les transactions effectuées en ligne. 

La compagnie canadienne Blockstrain Technology Corp innove en utilisant les blockchains pour vérifier la qualité du cannabis vendu au Canada. Leur association avec WeedMD Inc. risque d’ailleurs de révolutionner cette jeune industrie. Robert Galarza, le représentant de l’entreprise, explique que le marché américain est saturé de CBD de très basse qualité.

Afin d’éviter que la même situation ne survienne ici, les collègues de Galarza suivent le trajet du cannabis de sa récolte jusqu’à sa vente finale. À l’aide d’un code QR, le consommateur peut vérifier la qualité génétique et le parcours du CBD qu’il a entre les mains. Comme WeedMD Inc. projette de bientôt commercialiser une eau infusée au CBD, le consommateur pourra donc utiliser cette technologie pour s’assurer que le cannabinoïde qu’il boit est bien pur.

Un outil de plus pour l’industrie du cannabis

L’utilisation de blockchains pour vérifier la qualité du cannabis s’inscrit dans un processus visant à légitimer cette substance. Comme cette plante a longtemps été laissée aux soins du marché noir et des trafiquants, l’industrie désire rassurer la population à propos de la qualité des produits.

Robert Galarza affirme d’ailleurs que sa compagnie est présentement en discussion avec plusieurs autres producteurs de cannabis qui désirent améliorer la traçabilité de leur CBD. Il estime que les consommateurs sont prêts à payer plus cher pour leur cannabis si cela signifie une plus grande sécurité.

Sources :

ChemistryWorld.com

TheSpec.com