Comme mentionné dans l’édition précédente de votre fidèle revue d’actualité quotidienne Le Chanvrier, la bière au cannabis génère un grand enthousiasme un peu partout en Amérique du Nord. En perspective de bénéfices économiques majeurs, un couple d’entrepreneurs de la Californie a emboité le pas dans le domaine des sodas. Il s’agit de la toute dernière innovation en matière d’aliments infusés avec un soupçon de THC.

Un produit improvisé qui connait un vif succès

Amy Ludlum et Peter Bishop sont deux amateurs de camping partageant également une passion mutuelle pour le cannabis. Lors d’une sortie en forêt avec des amis, les deux amoureux décidèrent d’ajouter une dose de marijuana à leurs cannettes de soda. Selon les principaux intéressés, l’idée était de trouver une alternative plaisante à la bière, mais sans devoir expérimenter un lendemain de veille désagréable.

À leur grande surprise, leur soda au cannabis a été très populaire auprès de leurs amis. Rapidement, le jeune couple s’est lancé dans la recherche d’aide financière pour commercialiser cette invention. Des investisseurs majeurs tels que Paul Buchheit, le fondateur de Gmail, investirent à la hauteur de 2,3 millions de dollars dans le produit. De fil en aiguille, la boisson a été commercialisée sous le nom de California Dreamin’. Parions que l’influence du groupe The Mamas & the Papas y est pour quelque chose !

Seulement légal en Californie, pour le moment

Cette nouvelle variété de soda est offerte dans 40 magasins spécialisés de la Californie. La population locale raffole d’ailleurs des produits semblables. En 2017, les ventes d’aliments contenant du cannabis atteignaient les 180 millions de dollars dans cet État seulement. Ajoutons qu’au Canada, il faudra attendre au moins jusqu’en 2019 avant de pouvoir se procurer des breuvages ou des aliments au cannabis. La légalisation qui entrera en application le 17 octobre prochain concerne seulement la marijuana récréative inhalable.

Sources : Forbes et The Spoon